Rapport du lycée Yienyaba - 2019 – 2019-08-03

Le lycée Yienyaba se situe à Dabesma, un village de la commune de Piéla. 

L’année scolaire 2018 - 2019 s’est déroulée dans une situation d’insécurité, accompagnée de plusieurs grèves touchant de nombreux secteurs et en particulier l’enseignement. Cela a entraîné une baisse significative du taux de succès national au BEPC qui était de 42,94 % pour l’année scolaire 2017 - 2018. Cette année le taux de succès est de 26,62 % soit une différence de 16,32 %. Sur le plan national, les résultats sont mauvais et sont le reflet de la souffrance que connait le Burkina Faso depuis un certain moment. 

L'année scolaire a débuté avec 413 élèves et a terminé avec 397 élèves, répartis en 6 classes. Nous comptons 16 abandons au cours de cette année scolaire. Ces derniers peuvent être expliqués par une grossesse, un mariage forcé, l’orpaillage, la maladie, la toxicomanie ou autre. Les difficultés des sont principalement dues à leur situation de vulnérabilité et d'orphelinat. 

Le personnel enseignant compte 3 professeurs permanents, chacun donnant une matière spécifique (mathématique, anglais et histoire/géo). Il y a également 10 professeurs non-permanents, pour les cours d'EPS, allemand, anglais, français, philosophie, SVT et PC. Le personnel de direction comprend un proviseur/directeur et un économe. Le lycée comprend également un gardien ainsi que deux cantinières.

Au total nous avons 11 élèves admises au BEPC sur 17 candidates, soit 64,70 %. Notre établissement est classé parmi les meilleurs de la province et occupe le 4ème rang sur 65. Toutes les filles de l’internat en classe intermédiaires passent en classe supérieure. C’est une preuve  que le système de l’internat donne un élan pour la réussite scolaire. Sans ce soutien, la plupart d’entre elles aurait très tôt abandonné l’école. L'internat a été encore une fois de plus un tremplin pour la poursuite et la réussite du cursus scolaire des jeunes filles.

Cette année encore, la tradition a été respectée. Les élèves ont organisé une journée traditionnelle au cours de laquelle a eu lieu : chants, danses, contes, rue marchande. Les jeunes se sont mis dans la peau des adultes. Ces activités placent les élèves dans la vie active.  

Les enseignants et les élèves ont tous demandé l’ouverture d’une bibliothèque indispensable pour dispenser efficacement les cours. Un futur projet à mettre en place! 

Merci à tous pour votre soutien !